Comment choisir une moto électrique ? 10 choses à savoir avant l'achat – Weebot

Comment choisir une moto électrique ?


C’est décidé, vous allez acheter une moto électrique. Devant la hausse continue des prix des carburants, vous avez certainement pris une bonne décision !

Si vous avez encore du mal à choisir parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché, ce petit guide est fait pour vous. Il vous présente les principaux éléments à prendre en considération pour acheter une moto électrique adaptée à vos besoins.

La puissance du moteur d'une moto électrique

L’une des premières questions que les acheteurs se posent lors de la recherche d’une moto électrique est sans surprise : quelle est sa puissance ?

Il s’agit d’un critère important qui détermine non seulement les performances de la moto, mais également certains frais liés à l’achat notamment le coût du certificat d’immatriculation et de l’assurance.

La puissance se mesure généralement en kW ou en chevaux (1 kW=1.36 ch). Même si les moteurs électriques n’ont pas de cylindres, on fait toujours référence aux motos thermiques équivalentes pour évaluer la puissance d’une moto électrique.

Ainsi, les motos électriques dont la puissance nominale ne dépasse pas 4 kW sont assimilées à des motos thermiques de la catégorie 50 cc. Celles dont la puissance est supérieure à 4 kW sont assimilées à des motos thermiques de la catégorie 125 cc. Les bolides électriques à deux roues dont la puissance dépasse les 35 kW sont assimilés à des grosses cylindrées.

Outre la puissance, il faut porter une attention particulière au couple du moteur électrique. Mesuré en newtons.mètres (Nm), le couple définit la force du mouvement de rotation généré par le moteur. Plus le couple est élevé, plus les démarrages sont rapides, les accélérations sont vives, et la capacité à franchir des pentes est importante.

batterie moto electrique

Le type de la batterie d'une moto électrique

Quelle que soit la technologie utilisée, le principe de fonctionnement d’une batterie électrique est le même : transformer une énergie chimique en énergie électrique et vice-versa. Cela dit, chaque technologie présente des avantages et des inconvénients en termes de performances, de coût, de poids, de sécurité, et de longévité.

La quasi-totalité des motos électriques actuelles est équipée de batteries de type Li-ion ou Li-po. Ces batteries sont généralement performantes et offrent un meilleur compromis entre capacité, coût, poids, et durée de vie.

Lors de l’achat d’une moto électrique, privilégiez une batterie dotée d’un système de contrôle électronique BMS (Battery Manager System). Ce système permet de mieux gérer le fonctionnement de la batterie (charges, décharges, refroidissement) et d’optimiser par la suite sa durée de vie.

Sachant que le coût de remplacement d’une batterie défectueuse représente 30 à 50 % de la valeur du véhicule, il est indispensable de vérifier la fiabilité de la batterie avant d’acheter une moto électrique.

Généralement, les grands constructeurs équipent leurs motos de batteries fournies par des marques de renommée comme Samsung et Panasonic. Sur certains modèles comme la Super SOCO TC Max 125 cc ou la SUR-RON Light Bee 50 cc, la batterie est totalement amovible.

Elle peut donc être rechargée sur n’importe quelle prise électrique domestique. Selon les modèles, une batterie amovible additionnelle est proposée en option.

choisir moto electrique

L’autonomie d'une moto électrique

Sans aucun doute, l’autonomie figure parmi les principaux critères de choix d’une moto électrique. Pour choisir le véhicule qui convient le mieux à vos besoins, il est judicieux de commencer par calculer la distance que vous parcourez quotidiennement. Idéalement, la capacité de la batterie doit être largement suffisante pour couvrir cette distance.

Sachez tout de même que l’autonomie annoncée par les constructeurs reflète rarement la réalité, car elle est obtenue dans des conditions expérimentales. L’autonomie réelle dépend de plusieurs facteurs notamment le poids de la moto et du pilote, les conditions météorologiques, le régime moteur, l’état de la route, la capacité et l’âge de la batterie, le relief, le style de conduite, etc.

Par ailleurs, étant donné que la durée de vie d’une batterie électrique est donnée sous forme d’un certain nombre de cycles de charge, plus l’autonomie est élevée, plus la durée de vie l’est également.

Le permis requis pour conduire la moto

Généralement, les mêmes règles de conduite des motos thermiques s’appliquent aux motos électriques. Pour conduire une moto de la catégorie 50 cc (moins de 4 kW), il faut avoir au minimum 14 ans et détenir au moins un brevet de sécurité routière (BSR).

Pour conduire une moto électrique de la catégorie 125 ch dont la puissance nominale ne dépasse pas 11 kW, il faut avoir au moins 16 ans et disposer d’un permis A1 (permis 125) ou d’un permis B complété d’une formation de 7 heures.
Si la puissance de la moto électrique est comprise entre 11 et 35 kW, il faut avoir au moins 18 ans et disposer d’un permis A2.

Enfin, pour conduire une moto électrique dont la puissance est supérieure à 35 kW, il faut avoir au moins 20 ans et disposer d’un permis A. A noter que ce dernier permis permet de conduire toutes les motos quelle que soit leur puissance.

subvention moto electrique

Les subventions accordées pour l’achat d’une moto électrique

Il existe trois programmes d’aides financières à l’achat d’une moto électrique :

  • Le bonus écologique de l’état
  • Les subventions accordées par les régions.
  • Les subventions attribuées par les villes.

Le montant des primes écologiques dépend principalement de la puissance maximale de la moto. A titre d’exemple, l’achat d’une moto Super SOCO TC, vous permet de bénéficier des subventions écologiques suivantes :

  • 100 € pour la batterie partout en France (200 € si vous optez pour une batterie additionnelle).
  • 400 € si vous résidez à Paris.
  • 1500 € si vous exercez une activité professionnelle en Île-de-France.

La bonne nouvelle est que ces trois subventions scooter électrique sont cumulables ! Pour optimiser le coût d’acquisition de votre moto électrique, informez-vous sur les différentes subventions et aides financières proposées pour le modèle en question.

Les équipements et les accessoires

Portez une attention particulière aux systèmes de freinage et de suspension. Pour une bonne sécurité, la moto doit être équipée d’un système de freinage hydraulique à disques géré électroniquement à l’avant et à l’arrière.

Idéalement, le moteur doit être équipé d’un système de récupération d’énergie permettant de transformer la force de décélération en électricité. Ce système permet non seulement d’optimiser la qualité de freinage (effet frein moteur) mais également d’injecter l’énergie récupérée dans la batterie augmentant ainsi l’autonomie de la moto.

Les besoins en termes de suspension varient généralement selon le type de la moto. Pour un e-roadster, une routière ou un Trail, il faut privilégier le confort de conduite. La configuration minimale devrait comporter une double suspension hydraulique à l’avant et à l’arrière. Des ressorts d’amortisseur progressifs procurent un meilleur feeling au guidon de la moto.

Pour un motocross électrique, la suspension doit surtout permettre de rouler confortablement en milieu accidenté. Outre le freinage et la suspension, vérifiez aussi le système d’éclairage, le confort de la selle, la qualité d’affichage de l’écran de contrôle (display), les pneus, et les options de connectivité proposées par le constructeur.

La garantie et le service après-vente sur une moto électrique

Une moto électrique de bonne qualité devrait durer jusqu’à 10 ans. Une batterie devrait durer en moyenne 600 à 800 cycles de charge. Les batteries performantes peuvent durer jusqu’à 1000 cycles de charge, ce qui correspond souvent à la durée de vie de la moto pour une utilisation non-intensive.

Bien entendu, même les grands constructeurs peuvent commettre des erreurs de conception ou de fabrication pouvant affecter le fonctionnement de certaines pièces de la moto. D’où l’intérêt de choisir un constructeur offrant des garanties rassurantes surtout pour le moteur et la batterie.

La qualité du service après-vente est également un critère important à prendre en considération lors de l’achat d’une moto électrique. Renseignez-vous donc auprès du vendeur sur le réseau de réparation, la disponibilité et les prix des pièces de rechange, les opérations d’entretien nécessaires, etc.

Guide d’achat moto électrique : ce qu’il faut retenir

L’achat d’une moto électrique est une solution pratique pour pallier à la hausse des prix de carburant. C’est aussi un investissement à moyen et à long terme. Il est donc nécessaire de bien choisir sa moto pour jouir le plus longtemps possible des avantages qu’elle procure.

Bien entendu, le moteur et la batterie sont les éléments les plus importants à vérifier lors de l’achat d’une moto électrique. La puissance et l’autonomie doivent être adaptées à vos besoins quotidiens. Pour prolonger la durée de vie de la batterie, évitez les températures extrêmes et les décharges profondes, car elles peuvent provoquer des dégâts irréversibles.

Bien que les composants électroniques bénéficient d’une étanchéité plus ou moins importante selon les modèles, évitez autant que possible de nettoyer votre moto au Karcher.

Le freinage, la suspension, et l’éclairage doivent être assez performants pour garantir la sécurité et le confort de conduite. N’oubliez pas de tester l’écran de contrôle et les options de connectivité. Certes, ce ne sont pas des éléments aussi importants que le moteur et la batterie, mais qui peuvent faire la différence si vous hésitez entre deux modèles.

Enfin, privilégiez un revendeur offrant des garanties rassurantes et un bon service après-vente.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés


Inscrivez-vous pour recevoir nos offres privilèges


Menu