Le rôle de Weebot

Weebot est producteur d’équipements électriques et électroniques. Il est donc soumis à la réglementation sur les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE).

En outre, nous avons des obligations de recyclage liées aux DEEE, aux batteries et aux emballages que nous mettons sur le marché européen.

Cela prend la forme de rapports remontés directement aux gouvernements par l’intermédiaire de nos partenaires et d’un programme de recyclage régulier.

Pourquoi recycler ?
Les équipements électriques constituent un flux de déchets en croissance constante. La plupart de ces appareils peuvent être réparés ou recyclés, permettant ainsi d’économiser les ressources naturelles et de minimiser l’impact sur l’environnement.

Sans recyclage, les équipements électriques finiront dans des décharges dans lesquelles les substances dangereuses contamineraient le sol et l’eau en portant nuisance à la faune, la flore et à la santé humaine.

Que peut-on recycler ?

LES BATTERIES

Une décharge complète puis une charge complète est appelée cycle de vie de la batterie. Le cycle de vie d’une batterie peut varier de 500 à 1200.

Lorsque la durée de vie de la batterie est terminée cela ne signifie pas qu’elle ne peut plus être utilisée. Les cellules peuvent être remises à neuf. Nos partenaires se chargent de démonter chaque batterie afin de recycler le plastique, les circuits imprimés et les cellules. C’est pour cette raison qu’il est important de recycler correctement vos batteries et de ne surtout pas les jeter dans les ordures ménagères !


LE PACKAGING

Nos cartons ont été conçus de manière à résister aux différents trajets
qui les mènent jusqu’à chez vous. Ils sont donc imposants et résistants. Afin de faciliter la ramasse des emballages volumineux, veillez à les plier correctement afin qu’ils prennent le moins de place.


LES COMPOSANTS ELECTRONIQUES

Qu’appelle t’on composants électroniques ? Sur les produits Weebot, il s’agit des éléments suivants :
  • Le contrôleur
  • Le chargeur
  • Le display
  • Les éclairages
  • Les câbles
  • Les moteurs

La directive européenne 2002/96/EG concernant les déchets d’équipements électriques et électroniques permet d’éviter ces déchets grâce à la réutilisation et au recyclage de ces derniers. En tant que professionnel de la mobilité électrique mettant sur le marché des produits de ce type, Weebot se doit de respecter ces exigences et d’être vecteur de respect pour l’environnement.


LES PNEUS ET CHAMBRES A AIR

Les pneus et chambres à air peuvent également être réutilisés
. Les pneus sont souvent en caoutchouc naturel et peuvent donc servir à confectionner de nouveaux produits

Comment recycler ?

Weebot veut s’assurer que l’ensemble des éléments mis sur le marché (batterie, emballage, appareils électroniques) soient correctement triés lorsqu’ils arrivent en fin de vie.

Voici donc les liens de nos partenaires de confiance qui soutiennent notre programme de recyclage et s’engagent à nos côtés pour le respect de notre écosystème :

Nous sommes adhérents à l’éco-organisme Ecologic qui a la charge du recyclage des appareils et équipements électriques sur le territoire français.

Ecologic est un éco-organisme, soit une entreprise à but non lucratif investie par l’Etat d’une mission d’utilité publique consistant à gérer la fin de vie des équipements électriques et électroniques (DEEE). Pour ce faire, elle se charge de collecter, dépolluer et valoriser les DEEE sur l'ensemble du territoire français, en s'assurant que chaque étape soit menée en toute conformité.

Ecologic contribue ainsi depuis 2006, au développement d’une économie circulaire fondée tant sur la prévention et la sensibilisation, que sur le recyclage des déchets ; en œuvrant aux côtés de l'ensemble des acteurs impliqués (producteurs, enseignes de distribution, collectivités, acteurs de l’ESS, opérateurs de traitement, associations…).

Le recyclage des déchets électriques est obligatoire en France et au sein de l’Union européenne depuis la publication de la directive européenne 2002/96/CE en 2003. Cette directive a pour but d’éviter les pollutions liées à la mauvaise gestion des déchets ainsi que le gaspillage pour préserver les ressources naturelles.

Vous verrez dorénavant apparaître sur votre facture une ligne contribution environnementale. Elle correspond au coût réel de la collecte et du traitement (dépollution et valorisation des matières) de vos appareils électriques en fin de vie. Grace à elle et au geste de tri des citoyens, chaque année, plus de 600 000 tonnes de DEEE sont collectées et traitées par la filière agréée. Lorsque vos équipements électriques et électroniques sont usagés, pensez au recyclage ! Plus de 4 500 points de collecte sont présents partout en France pour vos déchets électriques.


Trouvez un point de collecte

Le recyclage des batteries est géré par Corepile.
Corepile est un éco-organisme sous Agrément d’Etat qui assure la collecte et le recyclage des piles et accumulateurs portables pour le compte de ses adhérents metteurs sur le marché
en France (producteurs, distributeurs, incorporateurs et importateurs).

Acteur de la filière depuis avril 1999 (sous le pilote initial de Fibat S.A. rebaptisé
Corepile S.A. en juillet 2003) la société Corepile a été créée par les principaux
fabricants ou distributeurs. Corepile assure une mission d’intérêt général de
façon mutualisée, dans le respect de son cahier des charges. Corepile rend
compte régulièrement de ses activités au ministère de l’Environnement, à
l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), à un censeur
d’État et à la CFREP filière.

Depuis 2018 Corepile organise une filière hors agrément pour la reprise et le
traitement des batteries de vélos et de mobilité électrique.


Citeo est une entreprise à mission créée par les entreprises du secteur de la grande consommation et de la distribution pour réduire l’impact environnemental de leurs emballages et papiers, en leur proposant des solutions de réduction, de réemploi, de tri et de recyclage. Aujourd’hui, 70% des emballages ménagers et 57,5 % des papiers sont recyclés grâce au geste de tri des Français devenu premier geste écocitoyen.