Les 8 critères pour bien choisir son vélo électrique - Le Guide Weebot

Les 8 critères pour bien choisir son vélo électrique


Le vélo électrique est le moyen de mobilité urbaine le plus en vogue du moment. En effet, il permet à la fois un déplacement facile avec l’assistance électrique et aussi écologique car n’émettant pas de CO2.

Vous souhaitez acheter un vélo à assistance électrique mais vous avez du mal à vous y retrouver ? Pas de soucis, nous allons vous décrire les 8 critères les plus importants à prendre en compte avant d’acquérir un vélo électrique.

Un vélo électrique pour quel usage ?

Que ce soit pour vous déplacer en ville ou bien pour effectuer des parcours sur les chemins de campagnes, vous trouverez toujours un vélo électrique adapté à vos besoins. Mais dans un cas ou un autre les caractéristiques techniques des vélos peuvent varier et doivent donc influer sur votre choix.

Pour une utilisation en ville

Si votre vélo électrique doit vous emmener d’un point A à un point B tous les jours comme par exemple entre votre domicile et votre lieu de travail, il est intéressant de sélectionner un cycle conciliant le côté pratique et une bonne performance.

Un vélo électrique pliant, facile à ranger, peut être une bonne solution dans un cas comme celui-ci. Généralement les modèles pliants sont plus légers ce qui les rend pratiques pour les ranger à la maison, les transporter dans un train ou encore les garer au travail.

meilleur velo electrique

Pour une utilisation tout chemin

Si vous souhaitez opter pour un vélo au cadre classique pouvant rouler à la fois sur les routes que sur les chemins de campagne mieux vaut alors choisir un VTC, un vélo électrique tout chemin. Ce type de vélo électrique est le bon compromis entre un vélo de ville et un vélo de type VTT.

Il est conseillé d’opter pour un modèle équipé de roues 26 pouces et qui possède tous les accessoires nécessaires pour une utilisation en ville comme des gardes boues, un porte bagage ou encore un phare avant.

Pour une utilisation en tout terrain

La dernière catégorie regroupe les VTT électrique (ou Fat Bike), ceux-ci sont destinés à une utilisation plus sportive. Ils sont généralement munis de plus gros pneus pour rouler sur les surfaces les plus difficiles (comme des chemins de forêts).

Les VTT ne sont pas équipés d’accessoires particuliers mais il peut être pertinent d’avoir des gardes boues.

batterie velo electrique

Les différents types de batterie pour un vélo électrique

Comme vous pouvez vous en douter, la batterie est l’élément le plus important d’un vélo électrique. Il faut donc porter une attention particulière aux caractéristiques techniques des batteries avant votre achat.

Anticipez par exemple le remplacement de celle-ci en vous informant auprès du vendeur ou de la marque de vélo sur la disponibilité de la batterie à l’unité dans les années à venir.

Renseignez-vous également sur la technologie de la batterie, son autonomie et sur le fait qu’elle soit amovible ou non. Il existe plusieurs types de batteries et elles ont toutes leurs avantages et leurs inconvénients.

Choisir un fabricant reconnu

Le premier critère à contrôler sur une batterie de vélo électrique est le nom du fabricant. C’est déjà un gage de qualité sur sa fabrication et la fiabilité des caractéristiques annoncées.

Privilégiez les grandes marques comme Samsung, Sony, LG, Bosch ou encore Tranzx. Elles ont une longue expérience dans la fabrication des batteries pour vélos électriques.

Les différents types de batteries

En termes de batterie pour vélo électrique, le meilleur choix est d'opter pour la technologie Lithium-Ion car c’est la plus récente et la plus fiable. De plus, les batteries Lithium sont moins lourdes que celles au plomb et surtout elles ne sont pas sensibles à l’effet de mémoire.
C’est-à-dire que vous n’êtes pas obligé d’attendre que la batterie soit totalement déchargée pour la mettre en charge. C’est plus pratique pour recharger son vélo électrique à la volée, et de plus, cela n'impacte en aucun cas la durée de vie de la batterie.

Vous pourrez aussi trouver des batteries avec la technologie Lithium Polymère (Li-Po) mais elles ne sont pas du tout adaptées à un produit comme le vélo. Si elles sont plus légères, elles pèchent par une instabilité à la chaleur et possèdent une faible durée de vie. On les trouve plus souvent dans les drones ou dans le modélisme.

Les technologies à proscrire sont les batteries au plomb ainsi que les batteries cadmium car elles sont dépassées technologiquement. La batterie au plomb est plus lourde que la Lithium-Ion et possède une durée de vie plus courte.

Les performances de la batterie

Après avoir opté pour une batterie Lithium-Ion il vous faut vous pencher sur la performance de la batterie. En gros, il y a 2 critères à regarder pour faire le bon choix, le voltage et l’ampérage en heure.

S’il existe plusieurs tensions en volts sur le marché des vélos électriques, la plus standard est celle de 36V. Il faut ensuite être attentif à l’ampérage exprimé en ampère/heure (Ah) car c’est ce qui va conditionner l’autonomie de la batterie.

La capacité des batteries de vélo électrique va de 8 Ah à 15 Ah. Par exemple avec une batterie de 36V 8 Ah comptez sur une autonomie de seulement 30 km, avec une batterie 36V 10 Ah une autonomie de 50-70 km et avec une batterie 36V 15 Ah une autonomie de 80 km.

Il faut savoir que les autonomies annoncées par les fabricants peuvent varier de la réalité car elles dépendent du poids de l’utilisateur, du type de terrain sur lequel on roule ou encore du niveau d’assistance électrique utilisé.

Quelle puissance de moteur pour un vélo électrique ?

Une fois que vous avez fait votre choix sur le type de batterie que vous souhaitez, il est temps de se pencher sur la puissance du moteur. En effet, si la batterie va définir l’autonomie du vélo électrique, le moteur sera l’élément qui délivrera la vitesse de l’engin.

En France, la puissance des vélos électrique est règlementée par la loi donc tous les vélos ont la même puissance maximale de 250W. Même si la batterie permet de délivrer une puissance supérieure, les constructeurs sont obligés de brider le moteur à 250W.

En effet, au-dessus de 250W un vélo électrique est considéré comme un cyclomoteur et doit donc être immatriculé et assuré.

La seconde contrainte de la loi concerne la vitesse maximale du vélo électrique. Elle est fixée à un maximum de 25 km/h. Une fois cette vitesse atteinte l’assistance électrique doit se couper automatiquement. Idem si le conducteur freine ou arrête de pédaler.

La plupart des vélos électriques sont débridables pour dépasser les 25 km/h mais dans ce cas l’engin n’est utilisable que sur voie privée. Impossible alors de rouler avec sur la voie publique.

moteur velo electrique

La position du moteur d'un vélo électrique

Sur ce critère vous trouverez 3 options de moteurs suivant la position de celui-ci sur le vélo. Sachez que la position du moteur est surtout une question de ressenti quant à l’utilisation quotidienne de l’appareil.

Moteur situé dans la roue avant

Si le moteur est installé dans la roue avant vous aurez une sensation de conduite très linéaire. C’est-à-dire qu’il y aura peu de différence de puissance entre deux coups de pédales. Pour schématiser c’est comme si quelqu’un vous poussait dans le dos pendant le pédalage.

Moteur situé dans la roue arrière

En définitive, entre un moteur placé dans le moyeu avant ou arrière du vélo il n’y a que peu de différence.

Les spécialistes s’accordent à dire que si le moteur est à l’avant le vélo sera moins stable et manquera d’adhérence sur les terrains difficiles. Mais en ville ou sur le bitume vous ne sentirez pas de différence.

Batterie située sur le porte bagage arrière

Le grand avantage de mettre la batterie sur le porte bagage arrière est le prix. En effet, cela permet aux constructeurs d’utiliser des cadres de vélo classique et de seulement fixer une batterie dessus. Le vélo est alors plus compact et plus court.

Cependant, l’inconvénient majeur est que l’arrière du vélo se retrouve alors en surpoids. Cela va impacter le centre de gravité de l’engin et toute charge supplémentaire sur le porte bagage se ressentira négativement dans la conduite du vélo.

Le type d’assistance électrique

On retrouve deux types d’assistances sur le marché du vélo électrique dont la principale différence est la nature des capteurs qui actionnent le moteur.

Le capteur de rotation

C’est le plus utilisé sur le marché du vélo électrique. Le moteur se met en action au moment où vous pédalez et se stoppe quand vous ne pédalez plus. Il équipe la plupart des cycles car c’est le plus simple à entretenir et le moins cher. Son seul inconvénient est que la puissance est délivrée en tout ou rien.

Pour ajuster cela, vous serez amené à réguler le niveau d'assistance en fonction du terrain et du vent. Une fois le moteur activé, vous êtes propulsé à 11 km/h sur sol plat, avec le 1er niveau d'assistance, et à 18 km/h avec le niveau intermédiaire.

Le capteur de couple (d’effort)

Cette technologie mesure la pression exercée directement sur les pédales. En gros, plus vous appuyez sur les pédales plus le moteur vous procure une assistance électrique élevée. Il est donc par exemple plus facile de monter des côtes car le vélo comprend tout de suite le niveau de difficulté dans lequel vous êtes.

L’autre avantage du capteur de couple est qu’il assure une meilleure réactivité du moteur et une consommation d’énergie plus faible (car l’assistance s’active uniquement en cas d’effort à fournir). Mais toute bonne chose à un prix ! Et les capteurs d’effort sont plus onéreux et vous le trouverez surtout sur les vélos électriques haut de gamme.

Dans un cas comme dans l’autre vous disposerez de plusieurs niveaux d’assistance que vous pourrez régler à l’aide du contrôleur fixé au guidon.

position conduite velo electrique

La position de conduite d'un vélo électrique

Un autre critère à considérer avant l’achat d’un vélo électrique est la position de conduite. Elle se définie par rapport à la forme du cadre.

Position droite

C’est la position la plus classique car elle correspond à celle d’un vélo de ville avec un guidon haut et rapproché du cycliste.

L’avantage de ce type de cadre est le confort d’utilisation car elle permet d’avoir les bras relâchés ainsi que la tête et le dos bien droit.

Position sportive

On la retrouve de plus en plus dans les nouveaux modèles de vélo électrique. Le conducteur est alors plus penché vers l’avant pour une sensation plus sportive et un plaisir de conduite accru.

Cela est communément le cas sur les VTT électriques ou les Fat Bike qui sont rarement utilisé pour rouler en milieu urbain.

derailleur velo electrique

Le changement de vitesses d'un vélo électrique

Vous trouverez 2 types de système de changement de vitesse sur le marché du vélo électrique.

Le changement de vitesse par dérailleur

C’est le système le plus utilisé et que tout le monde connait.

Il permet de changer de vitesse pendant le pédalage. Il est adapté à la fois aux conduites classiques et sportives. Dans ce dernier cas, s’il est couplé avec une motorisation dans le pédalier il permet d’obtenir un couple plus important.

Le changement de vitesse dans le moyeu arrière

Moins répandu que le dérailleur, il possède tout de même de nombreux avantage.

Tout d’abord avec le changement de vitesse dans le moyeu arrière vous pouvez changer de vitesse sans pédaler.

En effet, il est impossible de dérailler et il n’est plus nécessaire de s’embêter à entretenir sa chaîne de vélo régulièrement. Cette dernière est protégée par un système fermé.

Disponibilité des pièces de rechange

Pour finir cet article sur critères pour bien choisir son vélo électrique, il convient d’ajouter qu’il faut toujours se renseigner sur la disponibilité des pièces de rechange auprès du vendeur.

Premièrement cela vous permettra de jauger rapidement du sérieux du vendeur. En effet, si un vendeur de vélo électrique vous réponds qu’il ne possède pas de pièces de rechange il est clair que soit il n’est pas sérieux ou soit ce n’est pas un spécialiste du vélo électrique.

Deuxièmement il faut surtout savoir si la batterie sera toujours disponible en pièce détachée dans les années à venir au cas où vous ayez besoin de la changer. Toutes les batteries de vélo électrique ont des formes différentes et en trouver une comptable dans une autre enseigne peut parfois être compliqué.

1 commentaire


  • Morisset Jean-Claude

    bonjour

    une approche intéressante qui devrait me permettre de choisir le meilleur compromis, j’exclus le modèle VTT et si plus dans une démarche tourisme cool et dans la durée sur les Eurovélo et les nouvelles voies vertes, donc pour des étapes de 50 à 80 km.
    A suivre pour la finalisation du projet d’achat.


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés



Menu